Troubleyn | Jan Fabre

Requiem pour une Métamorphose

En 2007, Fabre est invité à créer un spectacle pour la célèbre Felsenreitschule du Festival de Salzbourg. Il réalise Requiem pour une métamorphose et dédie le spectacle à Edmond Fabre et Helena Troubleyn, ses parents décédés. Requiem est une messe des morts, une fête animée en l’honneur des morts. Comme il l’a fait auparavant avec les différents fluides corporels, Fabre cherche à sortir la mort du cadre des tabous. En évitant de donner à la mort une place délibérée dans nos vies, on se prive de l’un des plus grands mystères de l’existence. Comme le titre permet de le comprendre, Fabre considère la mort comme une phase de transformation : un adieu, mais en même temps un nouveau départ. Le papillon est le personnage principal de la pièce. Il rappelle aux morts le secret de la métamorphose. Pour tuer le temps, il raconte quelques plaisanteries. D’après le papillon, le rire est un excellent remède contre la mort. Dans le cimetière du Requiem de Fabre, les corps se tordent de rire. Jusqu’à en avoir mal. Tous les autres personnages sont professionnellement liés à la mort. Il y a le prêtre qui, sur son lit de mort, se rappelle soudain qu’il a promis d’aller encore donner l’extrême-onction à quelqu’un. Il y a le soignant palliatif qui traite avec tout son dévouement un malade du sida. Il y a le visagiste qui donne à la mort un visage amical. Il y a l’artiste funéraire, le fleuriste, la porteuse, le tailleur de pierre, le fossoyeur, le thanatopracteur… tous des personnages qui œuvrent à l’étroite frontière entre la vie et la mort, des connaisseurs du moment de la métamorphose.

Credits
»


texte, mise en scène Jan Fabre musique Serge Verstockt assistant rélisateur Miet Martens conception sonore  Maarten Buyl dramaturgie Luk Van den Dries, Miet Martens costume Pol Engels, Katrien Strijbol, Andrea Kränzlin conception lumière Jan Fabre, Harry Cole accessoires Elsemieke Scholte, Pascale Pollier assistance danse et ballet Marina Kaptijn aide de costume Sofie Durnez, Jelle Spruyt, Puya Azizi, An Breugelmans assistance de la dramaturgie  Daan Goor, Julie Pfleiderer technicien du son Tom Buys (Image & Sound factory), Kevin Strauwen (Champ d’action) techniciens Sven Van Kuijk, Milan Kovacevic, Sara Bundalo directeur de production Sophie Vanden Broeck lange entraîneur anglais  Tom Hannes lange entraîneur Grec  Apostolia Papadamaki traduction anglais  Gregory Ball traduction allemande Petra Serwe performers Linda Adami, Lie Antonissen, Manon Avermaete, Christian Bakalov, Katarina Bistrovic-Darvas, Dieter Bossu, Dimitri Brusselmans, Maarten Buyl, Sylvia Camarda, Kristof Deneijs, Ann Eysermans, Marusa Geymayer-Oblak, Ivana Jozic, Marina Kaptijn, Tassos Karachalios, Beatrice Kessi, Kazutomi Kozuki, Marinko Les, Clarice Braga Barbosa Lima, Frano Maskovic, Yutaka Oya, Aleksander Pavlin, Elsemieke Scholte, Tom Tiest, Geert Vaes production Troubleyn/Jan Fabre (Belgique), Salzburger Festpiele (Autriche), RuhrTriennale (Allemagne), Vilnius European Capital of Culture 2009 (Lituanie) en collaboration artistique/coproduction avec Champ d'Action (Belgique), Mladinsko Theatre (Slovénie), Zagreb Youth Theatre (Croatie), Sirens Festival (Lituanie), Missdeluxedanceco (Luxembourg) première 26.08.2007, Felsenreitschule, Salzburg Festival, Salzbourg

Images


 
 
 


Video


close